Marc BONNET est parti …

Dimanche 17 juin 2012, après tant de délicatesse, d’intelligence, et de talent, Marc Bonnet a préféré s’en aller.

Il avait certainement vu quelque chose, pas forcément de terrifiant, mais de trop puissant dans la vie. Ces choses précieuses et rares, celles qu’il éprouvait toujours fugitivement parcequ’il se tenait sur cette pointe aiguë de la fragilité de l’existence.

Comme un funambule, Marc offrait au monde cet équilibre entre poésie et sensibilité jusqu’à nous faire voir le « toucher » de l’invisible. Son geste artistique réalisait cette promesse; que seul l’Artiste de son regard, sauve le monde du mensonge et des illusions.

Tel l’ange, le doigt sur la bouche, Marc nous invite au silence, à entendre son écho assourdissant qui travaille, toujours déjà, en nous pour l’éternité. Quête de ce qu’il a toujours voulu retenir et créer, au-delà des mots,  que ce dont on ne peut parler il faut le taire.

Notre douleur est immense …

Adieu Baby Cloud….

UA-20206382-1